Pénurie de sur-blouses
durant la crise du covid-19

Alternative en
Hauts-de-France

La demande internationale est tellement forte que la production ne peut pas suivre, l’approvisionnement est sous tension. Devant ce manque de moyens, certaines consignes ont été données localement pour “économiser” ces sur-blouses. Dans ce contexte de pénurie, et pour faire face en urgence à cette crise, de nombreuses initiatives ont vu le jour et nous sommes fièrs de vous présenter cette opération 100% bénévole.

Marque & modèle déposés "GHT ARTOIS CALPLAST" (c) No INPI 4639876". Réalisé a l'initiative du Centre Hospitalier de Lens, tête de réseau.

LA PENURIE DE SURBLOUSES
AU PLAN NATIONAL

On ne compte plus les appels à l’aide partout en France des professionnels de terrain en pénurie de masques, de lunettes de protection, de charlottes, de tabliers, de SHA (solutions hydroalcooliques)…

Les sur-blouses, éléments indispensables pour protéger le personnel soignant et éviter la propagation de la maladie, ne font pas exception. Cette situation de pénurie est à l’échelle mondiale.

Les hopitaux de Lens, Béthune, Hénin-Beaumont et La Bassée (GHT) sont en manque de sur-blouses pour soigner et demandent en urgence une solution de fabrication locale. Le territoire s’organise pour y répondre immédiatement.

En cette période de la lutte contre le covid19, la consommation est colossale. A titre d’exemple, rien que le CHRU de Nancy en utilise environ 10. 000 par jour (Source : estrepublicain.fr). Au CHU de Lille, on consomme entre 6.000 et 10.000 sur-blouses par jour (Source : rtl.fr).

Les stocks sont au plus bas, voire déjà en rupture dans certains établissements.

Devant ce manque de moyens, certaines consignes ont été données localement pour “économiser” ces sur-blouses. Dans ce contexte de pénurie, et pour faire face en urgence à cette crise, de nombreuses initiatives ont vu le jour.

DES INITIATIVES
UN PEU PARTOUT EN FRANCE

• Prises de contacts des professionnels de la santé avec des sociétés privées pour la conception et la production de sur- blouses jetables et blouses réutilisables.

• Confection locale de blouses en tissu selon des critères tels que : utiliser un idéalement du coton épais, qui se lave à 60° – température à laquelle les bactéries et virus disparaissent -, des manches jusqu’aux poignets et une longueur de blouse jusqu’aux genoux.

• Réutilisation de sur-blouses selon des stratégies définies et adaptées aux contextes locaux des établissements (Source : https://www.sf2h.net/avis-a-la-reutilisation-de-sur-blouses-dans-un-contexte-de- penurie-nationale).

• Plusieurs exemples d’entreprises ayant transformé leur activité de base pour répondre à la demande de production : entreprises du secteur textile (Lener-Cordier / Hazebrouck), ateliers de haute couture (LCC / Paris), fabricants d’équipements sportifs, fabricants d’équipements de loisirs, …
 

• Diffusion de patrons et kits sur des sites internet et réseaux sociaux (youtube, snapchat, …)

• Nombreux appels aux dons (draps, tissu, …) et mobilisation de couturières bénévoles pour la confection.

• Lancement du site “www.faisuneblouse.com” qui permet de rassembler partout en France des soignants qui signalent un besoin de blouses et des citoyens qui peuvent en donner ou en coudre chez eux.

• Une opération textile s’est montée en quelques jours au CHU de Lille.

LA SOLUTION PROPOSÉE
EN ARTOIS

L’idée est d’associer plusieurs partenaires de manière bénévole pour façonner et aseptiser 18000 sur-blouses de protection covid par semaine, en plastique et destinées au personnel soignant des 4 hôpitaux. La matière non-utilisée sera recyclée après usage.

Il s’agit aussi de mobiliser des volontaires souhaitant s’investir de manière désintéressée, a travers la générosité du Racing club de Lens.

L’atelier de fabrication d’urgence sera lui-même divisé en unités de fabrication organisées en lignes, pour respecter les principes de distanciation et en équipes de demi-journées, chaque personne étant toujours au même poste attitré.

Sous l’autorité de l’hôpital de Lens et en lien avec les agglomérations, L’entreprise TT PLAST a proposé d’accueillir l’atelier de fabrication qui sera configuré de manière très rigoureuse avec ses partenaires supply chain dont le Pôle régional Euralogistic et son expert Ogip organisation, notamment.

IDENTIFICATION DU PARTENAIRE PRINCIPAL
DE FABRICATION

TT PLAST (LENS)

Entreprise d’emballage plastique, agréée entreprise de régénération de matière plastique.

Fiche technique

Adresse : Rue de l’industrie, 62300 Lens

Horaire : Ouvert 24 h/ 24

Téléphone : 03 21 14 24 14

SIRET (siege) : 34511918400017

Tranche d’effectif : 50 à 99 salariés

SIREN : 345 119 184

La situation sanitaire actuelle a mis en lumière un besoin important de surblouses dans les établissements hospitaliers et en particulier dans les 4 hôpitaux public de Lens, Béthune, Hénin-Beaumont et de La Bassée.

Pour y répondre, une dynamique locale a été initiée sous l’égide du Centre Hospitalier de Lens et du Groupement Hospitalier de Territoire de l’Artois (GHTA) et TT Plast, en partenariat avec la CALL, la Mairie de Lens, le pôle d’excellence Euralogistic et associant la fédération de supporters Lens United, le RC Lens, et des partenaires tels qu’Apreva, le CSF, HDF Emballages.

Ce projet vise à permettre une fabrication hebdomadaire de 18 000 surblouses pendant plusieurs semaines durant la crise.

Sa mise en oeuvre nécessite la mobilisation de volontaires qui interviendront sous un statut de collaborateur occasionnel du service public qui ne donne droit à aucune rémunération.

Tous les acteurs sont 100% bénévoles et les surblouses sont offertes aux hôpitaux.

L’entreprise TT Plast a arrêté une organisation autour de 2 équipes de 25 personnes mobilisées chaque jour avec l’appui du personnel hospitalier. 2 nouvelles lignes de production sont ouvertes cette semaine soit un total de 32 postes de 2 personnes chacune. Les premiers arrivant bénévoles sont enthousiastes et heureux de pouvoir tout simplement aider, en donnant de leur temps.

La production nécessite un engagement sur une période minimum de 5 demi-journées par semaine, afin de permettre la mise en oeuvre de l’activité sur une semaine. Actuellement nous recherchons 50 à 60 volontaires de plus.

Les publics ciblés doivent être en bonne santé, de préférence habituées au travail en équipe et capables de manier en sécurité des outils tels que le thermosoudeur. Une formation aux bons gestes est organisée au démarrage; Il n’a pas de couture car la matière est du plastique de qualité qui est soudé puis découpé selon un modèle.

Les personnes travaillant dans la logistique, l’industrie ou l’artisanat devraient plus particulièrement correspondre au profil recherché.

Principe innovant

"Le gaufrier XXL"

Inventé par l’équipe TTplast pour le thermosoudage.

Modèle souhaité
par le CH et le GHT
Imaginé par

– Fabrication bénévole sur site

– Industriel 100% haut-de-France

– Aucune facturation

– Don de matière et de temps par solidarité

Atelier de production mis en place chez TT Plast, avec ses partenaires supply chain, en 7 jours.

Schémas et organisation Supply Chain EURALOGISTIC / OGIP

Besoin de volontaires

Ce projet aboutit grâce à la collaboration sans faille du CH de Lens, de la Fédération Lens United, de TT  Plast, de la Sous-Préfecture de Lens,  des Communautés d’agglomérations, du RC Lens, des Supporters, de la CCI (Euralogistic) et de la mobilisation des entreprises. 

Pour ce faire, des volontaires sont recherchés pour mener à bien ce projet. En effet, la chaîne de fabrication des volontaires atteint son plein potentiel dans quelques jours. 

La mission est simple, elle consiste à découper les pièces et les assembler par collage thermique (pistolet à chaleur). Nous avons besoin de bonnes volontés pour équiper nos soignants avec des sur-blouses plastifiées.

Aucune compétence spécifique n’est requise, il suffit juste d’être très motivé, volontaire, avoir l’esprit d’équipe de manière désintéressée. À noter que la production se déroulera dans un lieu dédié à cette opération. 

Des mesures de sécurité 

Bien évidemment, des mesures de sécurité sont mises en place en concertation avec l’hôpital de Lens, l’entreprise et ses conseils en supply chain. Tout d’abord, il n’y aura pas de croisement ni flux. Ensuite, un marquage au sol sera respecté et un nettoyage sera effectué à chaque fin de poste.

Des protections (masques et visières) seront fournies à chaque volontaire. Enfin, il n’y aura pas de polyvalence de poste pour privilégier la distanciation sociale.

IMG_1154-hd

Vous souhaitez devenir bénévole ?

Pour y participer, il faut être majeur, être en parfaite santé, s’engager à tenir un poste au matin ou l’après-midi et être en capacité de se rendre sur le lieu de l’opération. Pour postuler, il suffit de s’adresser à ensemble@federation-lens-united.fr en indiquant son nom, son prénom, son téléphone, son adresse et son âge. 

Besoin de se contacter ?

Contact presse : tjacquemont@ch-lens.fr

 

Partenariats hôpitaux : sec.dhl@ch-lens.fr

 

Liens entreprises : tdaubresse@outlook.fr ou l.desprez@artois.cci.fr

 

Points techniques : remy.belval@ttplast.fr

 

Lens United : contact@federation-lens-united.fr